Fil rouge #1 :silence, ça pousse…

Comme prévu, je ne vous ai pas publié le point d’étape de ce premier fil rouge au premier du mois et pour cause, j’étais en wwoofing dans le Tarn (article à venir sur le site « Retour aux Sources »). Sans plus tarder donc, voici en images où j’en suis question chevelure !

Ces derniers temps, je passe donc la plupart de celui-ci dans la Nature à proprement parler, l’entretien régulier des cheveux n’est donc pas aisé, pas au même rythme que je m’étais fixé. J’essaie de faire au mieux donc… Je n’ai plus d’appartement non plus et profite donc de faire les soins adéquats dès que l’occasion se présente lors d’un retour à la ville !

En passant ma main dans les cheveux, je le remarque donc qu’ils poussent joyeusement, d’ailleurs c’est même plaisant de constater la longueur qui arrive, surtout à l’arrière ! Mais je rentre clairement dans la phase atroce où je ne ressemble à rien. Vivant désormais hors du confort d’un foyer traditionnel (maison ou appartement), le sac de couchage et moi étant quasiment inséparables, le matin quand je me lève de ma tente dans un calme absolu et au chant de la Nature, les cheveux eux restent en l’état suite aux nuits passées, impossibles à coiffer à sec ! Et encore, même bien coiffé à la sortie de la douche, au fur et à mesure de la journée ils prennent le dessus et deviennent désordonnés au possible. Inévitable donc. Je ne languis qu’une chose ces temps-ci : qu’ils poussent assez pour qu’ils deviennent lourds et se plaquent enfin plus facilement…

Après un mois et demi de congés, je suis retourné à mon travail pour signer mon solde de tout comptes. Mes (anciens) collègues ont donc découverts l’avancée de la pousse des cheveux (les bougres ne suivent pas mon blog !) et ils sont unanimes, ils préfèrent les cheveux long plutôt que quand je les portaient courts ! Encourageant au moins… Même ma fille aujourd’hui en voyant une photo de nous où j’y avais les cheveux rasés (comme au début de ce fil rouge) a aussitôt exprimé son ressenti : j’étais bizarre, elle n’aimait pas. Si elle le dit… la vérité sort de la bouche des enfants non ?!

Au final, je suis donc content de l’avancée et même si certaines nuits je « cauchemarde » qu’on me rase la tête, je constate que ça avance tranquillement et plut^t bien en fait en suivant chaque mois l’évolution en image, que voici :

suivi

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s